Nous nous sommes réappropriés le processus du grain de blé au pain avec la particularité de n'utiliser que la traction animale. Nous labourons, hersons, semons moissonnons et battons le blé uniquement à l'aide de nos chevaux comtois. Le point d'orgue de cette culture est la fête du battage à l'ancienne. Pour la confection du pain, c'est inspiré par Marc Haller (www.lespainsdemonchemin.ch) que nous préparons la pâte, mélangée à la main, nourri d'un levain naturel sur un cycle lent de 24h. Ce pain est ensuite cuit dans notre four à bois.